Accueil Archives des actualités Mont-Dore vu du ciel
 
Mont-Dore vu du ciel Imprimer
Mardi, 28 Juin 2011 15:00
coup de propre sur les dechets
Ça sent toujours l’été dans le quartier de Mont-Dore-Sud ! Coincé entre la montagne et le littoral, le quartier s’étend tout en longueur en direction de Plum. Son point fort ? Les nombreux « passages secrets » qui débouchent sur la mer, permettant à tous de goûter à la délicieuse légèreté de l’air. En toute tranquillité.
« On dirait le Sud », chantait Nino Ferrer un brin mélancolique. Un air qu’on se prend à fredonner en parcourant ce quartier singulier du Mont-Dore, niché entre lagon et montagne, où le temps dure longtemps… Les Mondoriens ne s’y sont pas trompés, transformant cet ancien lieu de villégiature en quartier résidentiel parmi les plus peuplés du Mont-Dore, tout en gardant une densité faible et de grandes parcelles de terrain. Les villas, qu’elles soient assez cossues ou de simples cabanes de pêcheurs, se côtoient en toute simplicité. Ici, les relations de voisinage et de proximité règnent en maître, comme en témoigne la micro-économie qui se développe partout dans le quartier. Professeur de piano, loueur de voiture, cabane à pizza, esthéticienne… On trouve de quoi satisfaire tous ses besoins chez ses voisins ! Mais la véritable pépite que cache le quartier, ce sont ses nombreuses impasses qui vont de la route provinciale jusqu’à la mer. De là, les îlots Charbon et Bailly sont à quelques coups de rame seulement. Consciente de ce potentiel « loisir », la Ville a inscrit 50 millions au budget 2011 pour la rénovation de la mise à l’eau du Vallon-Dore - Mont-Dore-Sud. Situé à la limite des deux quartiers, ce lieu stratégique attire chaque week-end de nombreux Mondoriens. Il est aussi l’emplacement privilégié de l’école maternelle Les Dauphins et de l’école élémentaire du Vallon-Dore.
Immense réservoir de biodiversité, le Mont-Dore-Sud abrite également le départ (ou l’arrivée !) du sentier de randonnée pour l’ascension du Mont-Dore. De quoi attirer les visiteurs et prendre un peu de hauteur pour contempler ce petit bout de paradis.

Portrait

Claude Sakoumory : un Mondorien qui a la flamme !
C’est un ancien sportif, un ancien élu du Mont-Dore et un ancien enseignant. Mais son goût pour le partage est toujours d’actualité. « Je me suis investi dans NC 2011 pour rendre au sport ce qu’il m’a donné », explique Claude Sakoumory. L’ex prof d’éducation physique installé depuis 1979 sur la route de la Corniche au Mont-Dore- Sud s’est donc vu confié la commission animation et cérémonie qu’il dirige avec un autre Mondorien, Michel Tera. « Il s’agit de mettre en oeuvre tous les événements qui ne sont pas purement sportifs, souligne-t-il. Comme le parcours de la flamme ». Ce parcours débutera le 17 juillet à Ouvéa, pour faire étape à l’île Ouen le 23 juillet avant de traverser toute la commune du Mont-Dore le 24 juillet. « La flamme permet d’aller voir toutes les communautés. C’est l’idéal pour parler d’échange, de partage, de respect et de tolérance ».
Avec un père japonais et une mère wallisienne, Claude Sakoumory sait de quoi il parle en termes de partage de culture. « C’est quelque chose que l’on a en soi. Le vivre ensemble, ça part de là ».
Infos pratiques :
  • Fiche d’identité du quartier
    2 180 habitants
    2 975 hectares dont 145 urbanisés.
    Président du conseil de quartier
    Pascale Poaniewa, tél. 81 99 83.
  • Président du conseil de quartier
    Jean-Jacques Afchain, tél. 90 53 29
Bons plans :
  • Verger
    Au coeur de Mont-Dore-Sud, une petite langue de terre cultivée en verger dévale de la montagne vers la mer. Le tableau qu’il compose vaut le coup d’oeil.
  • Dojo
    Située juste à côté de la mise à l’eau, la salle de Dojo devrait être réhabilitée en salle des fêtes municipale. Mariages, anniversaires, réunions festives pourront y être organisés juste au bord de l’eau !



Mise à jour le Mardi, 28 Juin 2011 15:16
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque
  • 10