Accueil Archives des actualités Comportements citoyens : la clé du mieux vivre
 
Comportements citoyens : la clé du mieux vivre Imprimer

Comportements citoyens : la clé du mieux vivre

Tous les citoyens du Mont-Dore peuvent contribuer, chacun à leur niveau, à améliorer la qualité de vie dans les quartiers en respectant les consignes et en faisant preuve d’initiative.
Feux de brousse

Depuis plusieurs années, la Ville et les sapeurs-pompiers du Mont-Dore font face à de nombreux incendies.

Entre 2017 et 2018, plus de 2 000 hectares de végétation sont partis en fumée. En plus du risque encouru pour la population, ces feux de forêt représentent une menace pour la biodiversité et l’écosystème du Grand Sud.

Un arrêté réglemente l’usage du feu sur la commune depuis 2014 : l’utilisation du feu à usage non domestique (feux de broussailles, de camping ou d’écobuage) est strictement interdite du 1er octobre au 31 mars. Tout contrevenant s’expose à des poursuites. Une amende est infligée pour tout manquement, notamment dans les cas d’écobuage et de brûlage des déchets verts.

 

Déchets verts : respecter le calendrier

Le respect du calendrier instauré par la Ville dans le cadre du ramassage des déchets verts contribue à limiter les pollutions visuelles et la prolifération des nuisibles.

Pour permettre à la Ville d’assurer un service de qualité et d’éviter de prendre du retard dans vos dépôts de déchets végétaux, chacun doit veiller à respecter les dates de collecte prévues dans son quartier et le quota autorisé (3 m3) sous peine d’être mis en demeure et verbalisé. De même, chacun peut, à son niveau, participer au maintien de la propreté en élaguant les branches qui dépassent de son terrain ou en débroussant devant sa propriété. À noter qu’une campagne d’élagage dans les 11 quartiers de la commune sera prochainement lancée. Le calendrier est disponible sur le site de la Ville

 

(Bien) trier ses déchets

Après la mise en place des points d’apport volontaire en 2008 sur la commune, la collecte sélective à domicile, généralisée dès 2012, permet aux Mondoriens de réduire, au quotidien, l’impact de leur consommation sur l’environnement en triant les déchets ménagers recyclables (papiers, magazines, journaux, cartons, contenants plastique transparents et opaques, boîtes de conserves et canettes en aluminium non souillées). à la seule condition de bien respecter les consignes.

Actuellement sur la commune, 1 déchet trié sur 4 n’est finalement pas recyclé, parce qu’inapproprié. Soit tout de même 100 tonnes des déchets recyclables collectés par an. Pour rappel : les contenants plastiques sont dotés d’une étiquette affichant un numéro. Seuls les numéros 1, 2, 5 et 7 sont recyclables.

Et si le tri commence à entrer dans les pratiques quotidiennes, la marge de progression reste forte : le taux de captage s’élève à 55 %. On pourrait donc recycler deux fois plus de déchets !

 

Collecte des ordures ménagères

Le règlement de la redevance est trimestriel. Il s’effectue auprès de la régie des menues recettes en espèces, chèque, carte bleue ou par prélèvement automatique. Tél. : 43 71 04 Ouvert de 7h30 à 15h en continu.

 

Débroussailler aux horaires légaux

Tous travaux effectués par les particuliers (ou les professionnels) à l’aide d’appareils équipés de moteurs (tondeuse, débroussailleuse, tronçonneuse, raboteuse, disqueuse…) susceptibles d’occasionner une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore sont autorisés comme suit :

  • les jours ouvrés, de 7 h à 11 h et de 13 h à 18 h
  • les samedis, de 8 h à 12 h et de 14 h à 18 h
  • les dimanches et jours fériés, de 9 h à 11 h

 

Lutter contre la dengue…

Ces cinq dernières années, une quarantaine de personnes sont décédées de la dengue. Depuis le 1er janvier 2019, 3 817 cas de dengue ont déjà été enregistrés.

Pour stopper l’épidémie, chaque citoyen doit faire preuve de vigilance en adoptant les bons réflexes :

  • détruire les gîtes larvaires en éliminant tout ce qui peut recueillir de l’eau de pluie, d’arrosage, de stockage, à l’intérieur et aux abords des habitations, comme les récipients, sous-pots, encombrants, regards, gouttières, etc. ;
  • entretenir les jardins.

 

… et contre la leptospirose

Adopter de bons gestes au quotidien permet de limiter la prolifération des rongeurs :

  • conserver la nourriture et les déchets dans des récipients fermés
  • ne pas jeter de déchets ni de nourriture dans la nature
  • ramasser les fruits tombés des arbres
  • vacciner les chiens

 

Assainissement

Chaque habitation doit être équipée d’un réseau séparatif pour les eaux de pluie et les eaux usées.

Les équipements de traitement doivent être régulièrement vidangés et les eaux rejetées doivent être claires.

Les eaux grises (salle de bain, cuisine, machine à laver et lave-vaisselle) doivent être collectées dans un bac à graisse avant d’être traitées.

 

Appel à la citoyenneté

Afin d’améliorer le cadre de vie sur la commune, la Ville encourage ses administrés à lui signaler toute situation générant des nuisances auprès des riverains :

  • la présence de terrains embroussaillés, piscines non entretenues ou terrains insalubres
  • la présence d’eau stagnante ou de gîtes larvaires dans les caniveaux (ou ailleurs)
  • toute pollution des eaux de ruissellement ou de baignade
  • les nuisances olfactives
  • la présence de charognes, de dépotoirs sauvages ou privés
  • les épaves de véhicules
  • le rejet des huiles de vidange dans les caniveaux

 

Animaux : signature prochaine d’une convention avec la SPANC

Les nuisances (errance, divagation, aboiement…) dues aux animaux étant récurrentes et nombreuses sur la commune, tous quartiers confondus, la Ville a fait de la cause animale l’une de ses priorités.

 

Afin de limiter les doléances et de favoriser les bonnes relations de voisinage, les propriétaires doivent veiller à clôturer les terrains afin d’éviter la divagation des animaux, promener les animaux dangereux avec une muselière et ne pas laisser les chiens aboyer. Le non-respect de ces dispositions est réprimé par le Code pénal et puni d’une amende dont le montant varie selon l’infraction.

 

Sur les six premiers mois de l’année, 140 chiens errants (sans propriétaire) ou en divagation (avec propriétaire) ont été capturés par la fourrière intercommunale et/ou la police municipale.

 

Une convention de trois ans doit être signée en septembre entre la Ville et la SPANC qui prévoit une campagne de stérilisation des chiens en divagation afin de réguler le nombre d’animaux.

 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque
  • 10