Accueil Archives des actualités Dossier : Détente et bien-être au Mont-Dore
 
Dossier : Détente et bien-être au Mont-Dore Imprimer
Mardi, 04 Décembre 2018 16:00

C’est bientôt l’été ! Au Mont-Dore, les espaces dédiés au bien-être et aux loisirs ne manquent pas. Cette année, de nouveaux sites ont été créés ou réhabilités par la Ville, comme le parc de La Coulée, la promenade de Robinson, ou encore la plage de Carcassonne. La commune compte, en outre, des sentiers rêvés pour les randonnées… De bons moments en perspective !

 

« Nous avons la chance d’avoir une commune avec un fort potentiel et un grand littoral, nous devons nous saisir de cet environnement exceptionnel » s’enthousiasme Eddie Lecourieux, premier adjoint au Maire du Mont-Dore. Après avoir beaucoup investi dans les bâtiments, la mairie s’est tournée, cette année, vers l’embellissement de la commune en misant sur les équipements dédiés au bien-être.

Le projet phare : le parc de La Coulée. Avec son skate-parc, ses installations de workout et sa promenade, ce lieu a été largement réhabilité. « Maintenant il est éclairé, ce qui donne envie de s’y promener le soir », continue l’élu. D’autres lieux de détente sont aussi en cours de réhabilitation : les parcs Diard à Yahoué, Carcassonne et Paul-Bloc à Plum…

 

Entre terre et mer

Avec ses vastes espaces, le Grand Sud se prête tout naturellement au sport. Les plus aventureux pratiquent le VTT aux Boucles de la Netcha tandis que les randonneurs ont le choix entre de nombreuses balades. La piscine municipale, quant à elle, propose de multiples activités…

La commune se tourne peu à peu vers la mer et travaille sur le développement des marinas. « Nous voulons nous réapproprier les rivages », commente le premier adjoint. Et chaque année, entre juillet et septembre, le Mont-Dore accueille de nombreux touristes locaux venus admirer les baleines, depuis le phare du cap N’Dua. « Nous mettons l’accent sur une vraie identité océanienne en réhabilitant aussi les fontaines, le marché ou encore la Case des communautés à la mairie de Boulari », conclut Eddie Lecourieux.

Pour en savoir plus, consultez le Mon'Dore du mois de Décembre/Janvier
Mise à jour le Mercredi, 05 Décembre 2018 12:03
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque