Accueil Archives des actualités Les instruments traditionnels se perpétuent
 
Les instruments traditionnels se perpétuent Imprimer
Mardi, 04 Décembre 2018 15:52

À l’initiative de la mairie, trois projets expérimentaux sont développés en direction des scolaires. Menés en partenariat avec l’Association de formation de musiciens intervenants (AFMI), ils ont pour objectif de permettre à la jeunesse d’accéder aux cultures traditionnelles océaniennes.

Interventions en milieu scolaire

Pour la deuxième année consécutive, des cours sont dispensés dans deux écoles primaires de la commune : Saint-Michel et La Rizière. Plusieurs classes, du CE1 au CM2, bénéficient de deux heures d’enseignement chaque semaine autour de la pratique de la chorale. Au programme : une approche pédagogique autour des instruments traditionnels et des chants polyphoniques océaniens.

 

Orchestre à l’école

Lancé en début d’année, ce projet concerne une classe « renforcée » de CE2 de l’école Saint-Michel. Chaque jeudi durant deux heures, les écoliers se rendent au Centre culturel où ils sont encadrés par cinq intervenants. Au programme : une approche et une initiation autour de la musique et des instruments traditionnels océaniens (bambou pilonné, flûte, bwanjep, percussions et autres instruments sonores), assorties d’une découverte de la culture musicale océanienne dans toute sa diversité.

Ce projet, qui sera reconduit l’an prochain, porte déjà ses fruits : amenés à travailler ensemble et à se respecter, les enfants adoptent un comportement différent et leurs résultats scolaires s’en ressentent.

 

Projet classe artistique renforcée (CAR)

Ce projet de musique renforcée a débuté l’an dernier avec une classe de sixième au collège de Boulari. L’idée ? Proposer quatre heures de cours de musique tous les jeudis matin au pôle artistique du Centre culturel. Là, les collégiens bénéficient d’une approche des instruments traditionnels et ont une pratique des musiques actuelles, dont le kaneka.

À la tribu de Saint-Louis

Deux projets sont menés dans le cadre du contrat d’agglomération 2017-2021 avec le Département des musiques traditionnelles de l’AFMI, représenté par les frères Touyada :

  • Packo ou projet « Pratiques artistiques et culturelles kanak et océaniennes »
    Il concerne l’ensemble de l’école primaire de Saint-Louis et se traduit par la mise en place d’une semaine par cycle scolaire dédiée à la découverte et à l’initiation des pratiques artistiques et culturelles : vannerie, tressage, culture, musiques, fabrication et initiation aux instruments traditionnels (bambou pilonné, bwanjep et flûte traditionnelle).
  • Deux résidences artistiques
    Deux résidences artistiques d’une semaine chacune sont organisées dans la tribu et déclinées selon les mêmes modalités que le projet Packo, à la différence que ces résidences sont ouvertes à tous les habitants du Mont-Dore.
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque
  • 10