Les élèves mangent mieux à la Conception Imprimer
les eleves mangent mieux a la conception
Depuis le début de l’année, l’école Saint-Joseph de Cluny regarde dans son assiette. Plus de légumes, moins de sucre, les enfants ont tout compris et montré à leurs parents comment préparer un repas équilibré. Bon appétit !
En Calédonie, un enfant scolarisé en école primaire sur cinq est en surpoids. C’est deux fois plus qu’en Métropole et sensiblement pareil qu’en Australie ou qu’aux Etats-Unis. « Tout se joue avant huit ans, martèle Isabelle Raobelina, de l’agence sanitaire et sociale de Nouvelle-Calédonie. 50% des enfants de moins de huit ans déjà en surcharge pondérale deviendront obèses. » C’est injuste, mais grâce à la prévention, on peut changer les choses. C’est ce qu’ont voulu prouver Véronique Offlaville, professeur de CM1 à Saint-Joseph de Cluny, et toutes ses collègues. « Avant, nous vendions des pains au chocolat tous les jours à la récrée. Nous avons introduit un puis deux jours de vente de fruits, et les élèves ont suivi. Cela nous a donné envie d’aller plus loin et de mener ce projet d’école sur l’équilibre alimentaire. » Objectif : la préparation, par les élèves, d’un repas pour leurs parents.

L’agence sanitaire et sociale est intervenue pour des séances de sensibilisation et les classes ont ensuite élaboré un menu intelligent : « des crudités en entrée, pour les fibres et les vitamines, des grillades pour les protéines, des spaghettis ou du riz pour les sucres lents et une salade de fruit pour le dessert ! », résume la maîtresse. Sensible au message de santé publique véhiculé par ce projet, la Ville a prêté tout ce qu’il faut pour que les parents et les enfants dégustent leur repas dans de bonnes conditions.
Mise à jour le Lundi, 01 Août 2011 08:20
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque
  • 10