Accueil Archives des actualités Le compte administratif adopté
 
Le compte administratif adopté Imprimer
Vendredi, 02 Juillet 2010 05:00
Le conseil municipal a adopté à l’unanimité le compte administratif 2009. Avec un résultat de clôture excédentaire de près de 70 millions, l’exercice 2009 est bon malgré des capacités financières réduites.
Voici les quatre grands chiffres à retenir : concernant le fonctionnement, les recettes se sont élevées à 2 milliards 877 millions de francs et les dépenses à 2 milliards 663 millions de francs. Pour les investissements, les recettes ont représenté 1 milliard 260 millions de francs et les dépenses 1 milliard 649 millions de francs. La situation n’est donc pas la même qu’en 2008 au vu de la dégradation de la conjoncture économique et la baisse substantielle des ressources des partenaires institutionnels, en particulier leFonds Intercommunal de Péréquation (FIP).
Une gestion dynamique et optimisée
Malgré ces temps de crise, la gestion du budget de la ville a été menée de manière dynamique en « utilisant au mieux les marges de manœuvre disponibles » précise Thierry Santa, secrétaire générale de la Mairie. L’excellent taux de réalisation en atteste : 90 % pour le budget de fonctionnement et 79 % pour le budget d’investissement. Un atout capital pour la phase de négociation du contrat d’agglomération 2011/2015 qui se déroule actuellement. Le taux d’épargne, ou la part des recettes de fonctionnement utilisée pour investir ou pour rembourser la dette, est de 11,49 %. C’est en deçà du taux de référence (15 %) mais en amélioration par rapport à 2007. La capacité de désendettement, soit la durée théorique nécessaire pour rembourser l’intégralité de ses dettes par son épargne, est de sept ans et demi, ce qui est satisfaisant. L’objectif d’une gestion dynamique et rigoureuse dans un contexte économique difficile est donc atteint.
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque
  • 10