Accueil Archives des actualités Budget 2012 : cadre de vie et proximité
 
Budget 2012 : cadre de vie et proximité Imprimer
Depuis 2007, la Ville était engagée dans un programme d’investissements soutenu, afin de doter la commune de toutes les infrastructures nécessaires aux habitants. Cinq ans plus tard, les équipements ont été réalisés et il s’agit désormais d’orienter le budget vers l’accompagnement des Mondoriens dans leur quotidien.

Miser sur le cadre de vie
Axe fort de la politique du Maire : le cadre de vie et la proximité. Le budget 2012 transforme l’essai avec des mesures concrètes qui vont directement toucher le quotidien des administrés. Par exemple, dès juillet 2012, avec la mise en place de la collecte sélective chez tous les particuliers. La Ville consacre 32 millions de francs au surcoût global que représente ce choix (collecte et traitement) pour six mois. Mais cette « révolution » des habitudes ne va pas sans un accompagnement pédagogique qui démarre dès le plus jeune âge. La Maison pédagogique de l’environnement ouvre donc dès ce mois de février, et commencera un long travail de sensibilisation des jeunes à la protection de l’environnement.

Autre volet de cette politique pour l’amélioration du cadre de vie : l’aménagement et l’entretien des espaces verts. 90 millions y sont consacrés (+10 millions par rapport à 2011). Une enveloppe de 15 millions est également allouée à l’aménagement d’un espace vert au centre-ville, entamé en 2011. Et 10 millions sont également réservés au dragage du port et du chenal, afin de rendre Port Boulari accessible à tous les plaisanciers.

Par ailleurs, l’entretien des voies et réseaux reste une préoccupation forte de la Ville, car il s’agit du quotidien de chacun (voirie, éclairage public, servitudes) : 75 millions y sont consacrés. De même, la Ville poursuit son programme d’amélioration du réseau d’alimentation en eau potable, avec des travaux à La Coulée en 2012, puis au Vallon-Dore en 2013.

Miser sur la proximité
Les conseils de quartier sont un prolongement de la mairie, au plus près des administrés. Pour assurer leur fonctionnement, la Ville leur attribue une enveloppe de 50 millions.

Pour aller encore plus loin, deux annexes de Mairie sont créées, à Yahoué et à Saint-Louis et un bus des quartiers est mis en circulation.

Enfin, la salle omnisports du Vallon-Dore, qui équilibre l’offre de loisirs entre Boulari au nord et Plum au sud, devrait ouvrir ses portes à la fin de l’année. Coût total de l’opération : 358 millions.

Veiller sur tous
Les jeunes, les personnes âgées et les personnes en difficulté font l’objet d’une attention particulière. Les actions menées dans les secteurs culturel, sportif et socioéducatif sont maintenues et le centre communal d’action sociale (CCAS ) est conforté dans son rôle.

Mesure phare de cette orientation en faveur des plus fragiles : la réalisation d’un pôle des solidarités (90 millions) qui regroupera tous les services concernés pour une meilleure orientation et prise en charge du public.

Renforcer la sécurité
Projet novateur sur le territoire, un pôle sécurité devrait voir le jour d’ici 2015. Il s’agit de regrouper sur un même lieu (à côté du futur lycée) la direction de la sécurité, avec la police municipale, le service de l’hygiène et les gendarmes (qui seront logés sur place avec leur famille). L’année 2012 est consacrée à l’étude de ce projet qui, à terme, permettra un meilleur maillage de la commune en termes de sécurité.
En chiffre
Budget global : 4 393 420 000 XPF
Fonctionnement : 3 323 020 000 XPF
Investissement : 1 670 870 000 XPF
Mise à jour le Mercredi, 01 Février 2012 09:35
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque
  • 10