Accueil Archives des actualités La lumière coulée dans la résine
 
La lumière coulée dans la résine Imprimer
La lumière coulée dans la résine « Enfant, je faisais des émaux avec mon père. Des années plus tard, j’ai découvert des résines, dans un petit magasin d’Australie, qui rappelaient les émaux. Cela m’a émue et je m’y suis mise ».

Dominique Dalbourg expose pour la deuxième fois ses tableaux à base de résines et de pigments au centre culturel du Mont-Dore.
« Ce qui est remarquable, c’est la lumière que dégage cette résine », souligne l’artiste.

Inspectrice du travail à la ville, elle ne peut s’empêcher de créer en coulisse. « J’ai fait un stage aux Beaux-Arts avant de commencer mon droit », précise-t-elle. Dans sa famille de touche-à-tout, chacun dessine ou peint. Dominique, quant à elle, ajoute la chanson aux arts plastiques : « quand je fais mes tableaux, je chante à tue-tête ! ». D’où les noms donnés aux toiles, empruntés au répertoire de la chanson française : On dirait le sud, Auprès de mon arbre, Une île entre le ciel et l’eau...

Transparences et paroles empruntées, exposition du mardi 22 novembre au samedi 3 décembre dans le hall du centre culturel du Mont-Dore.
Entrée libre du mardi au vendredi de 13h à 17h.
Renseignements, tél. 41 90 90.
Mise à jour le Vendredi, 28 Octobre 2011 11:36
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque
  • 10