Accueil Archives des actualités Un géant de l’agroalimentaire investit à La Coulée
 
Un géant de l’agroalimentaire investit à La Coulée Imprimer

Un géant de l’agroalimentaire investit à La Coulée

Les travaux de restructuration du groupe agroalimentaire Goodman Fielder NC battent leur plein au coeur de la zone industrielle de La Coulée. Les nouveaux bureaux accueilleront bientôt les employés de la société tandis que le regroupement des différents secteurs d’activité sur le site du Mont-Dore sera effectif d’ici 2020.

 

Jouer la carte de l’adaptabilité et de la mobilité pour ses 80 employés, c’est l’un des objectifs du regroupement des activités de cette multinationale d’origine anglo-saxonne. Avec pour coeur de métier la production de chips et de biscuits apéritifs, mais aussi, depuis 2007, la fabrication de produits de La Biscuitière, Goodman Fielder a également intégré la Minoterie du Pacifique Sud, auparavant située sur la zone portuaire de Nouméa.

 

« Nous étions répartis sur quatre lieux distincts, avec quatre mini-entreprises qui nécessitaient, pour chacune d’elles, un responsable des opérations et de la sécurité. Avoir un site unique à La Coulée va faciliter la culture d’entreprise et la polyvalence des salariés », précise Vincent Lauwerier, le directeur général de la branche calédonienne.

 

Du matériel ultramoderne

À l’issue des deux ans de travaux, la ligne de snacks et les derniers bâtiments seront livrés courant 2020.

« Nous avons investi dans de nouvelles machines, parmi les plus récentes du marché, ce qui permettra d’offrir au personnel de meilleures conditions de travail », souligne le directeur général. Le terrain de La Coulée, d’une superficie totale de 10 000 m2, accueillera, dès la mi-août, des locaux flambant neufs avec une pièce à vivre et une cafétéria, soit une occupation des sols de l’ordre de 800 m2.

 

« Pour nos bureaux, nous avons repris la formule de l’open space, car la collaboration constructive entre les employés fait partie des valeurs de l’entreprise. L’information doit circuler librement pour partager les connaissances et contribuer à la dynamique d’équipe », poursuit le responsable.

 

Au rang des innovations, des céréales de petit-déjeuner viennent d’être lancées sur le marché sous la marque Island. À terme, c’est l’exportation dans le Pacifique qui est visée. Ce potentiel de développement du chiffre d’affaires permettra de rentabiliser un investissement global de près d’un milliard de francs dans l’outil de production.

 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque
  • 10