Accueil Archives des actualités Le tri à domicile, un an après
 
Le tri à domicile, un an après Imprimer
Lundi, 02 Décembre 2013 00:20

Le tri à domicile, un an après

Un peu plus d’un an après sa mise en place dans les foyers, le tri à domicile s’est imposé dans le quotidien des Mondoriens. Plus de 400 tonnes de déchets ont été collectées et traitées


Le 26 septembre 2012, la collecte du deuxième bac dédié au tri sélectif se mettait en place progressivement, jusqu’à concerner tous les quartiers à la mi-novembre 2012.

« Aujourd’hui 90 % des foyers mondoriens jouent le jeu, la majorité des gens ont compris les enjeux environnementaux que cela représente », affirme Jean-Gabriel Cuer, directeur de la SAEML Environnement. Une large campagne d’information et de communication a permis aux administrés de se familiariser et d’adhérer à cette nouvelle pratique : spots télé, affiches, guides de tri, édités en français et en langues.

Des ambassadeurs de tri ont aussi sillonné la ville pour relayer l’information sur le terrain, répétant inlassablement les règles pour un tri optimal. « Les ferreux (conserves, etc.) et non ferreux (aluminium, etc.) sont revendus à la tonne et valorisés par des sociétés locales, rappelle Jean-Gabriel Cuer. Pour le reste, le carton, papier, JMR (journaux, magazines, revues), le plastique « clair » et opaque ; tout est « mis en balle » par matière et expédié sur l’Australie pour y être transformé en de nouveaux produits d’emballage. »

Mais le centre de tri ne compte pas s’arrêter là, car la structure est encore bien en-deçà de sa capacité de traitement dimensionnée pour 3 100 tonnes de déchets par an. Autre objectif pour l’année à venir, « sensibiliser au maximum les populations au tri afin de faire baisser le taux de rebut de 27 % à 18 % d’ici à la fin 2014. »



Mise à jour le Lundi, 02 Décembre 2013 10:33
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque
  • 10