Accueil Mont-Dore pratique Sécurité Transport produits dangereux
 
Le transport de produits dangereux Imprimer

Votre contact

Brigade de gendarmerie du Pont-des-Français
143 route de Yahoué
Tél. : 44 87 26

Le transport de matières dangereux

L’activité économique et la proximité du site de Goro soumettent particulièrement la ville aux risques liés au transport de matières dangereuses. Si des comportements de bons sens sont à adopter, des réglementations existent pour protéger la route et ses usagers. En Nouvelle-Calédonie, le transport de matières dangereuses est régi par la délibération du congrès n°470 du 29 novembre 1982.

Les produits dangereux

Qu’est ce qu’un produit dangereux ?
Sur la route, est considéré comme produit dangereux, toute matière qui, à cause de ses propriétés chimiques, peut causer une blessure, une perte de vie, des dommages à la propriété ou à l’environnement en cas d’accident durant le transport. Un accident de transport sans gravité peut rapidement dégénérer en une importante catastrophe lorsque des produits dangereux sont impliqués.

Les produits dangereux sont répartis en 6 classes :
  • Classe I : gaz comprimés, liquéfiés ou dissous (butane, propane…)
  • Classe II : liquides inflammables (carburants)
  • Classe III : matières dégageant au contact de l’eau des gaz inflammables
  • Classe IV : matières toxiques
  • Classe V : matières corrosives (acides)
  • Classe VI : matières radioactives

Réglementation

Réglementation pour les particuliers
Les particuliers ne sont pas soumis à la même réglementation que les professionnels. Par exemple, il est possible de transporter librement, à l’aide d’un pick-up équipé d’un porte-citernes amovibles ou d’un porte-colis (bouteilles, fûts…), une charge ne dépassant pas 50 kilos de matières de la classe I, III ou IV, et 200 kilos de matières de classe II ou V.

Attention, il faut bien sûr respecter certains principes de précaution comme avoir un véhicule en bon état, ne pas transporter des produits incompatibles (explosifs + carburants), les attacher correctement, adapter sa conduite...

Réglementation pour les professionnels
Les professionnels sont soumis à des obligations réglementaires plus strictes. Au-delà de 50 kilos de matières de la classe I, III ou IV, et 200 kilos de matières de classe II ou V transportés, il faut obligatoirement:
  • Une autorisation de transport du service des mines,
  • Un équipement de sécurité (extincteur),
  • Un contrôle technique à jour,
  • Une signalisation du véhicule à l’aide de pictogrammes
Cette liste d’obligations n’est pas exhaustive, elle doit être étudiée au cas par cas. Ne pas respecter ces règles peut entraîner de graves infractions et engendrer des poursuites pénales.

Pour en savoir plus, contactez la gendarmerie qui vous renseignera.
Brigade du Pont-Des-Français, tél. 44 87 26.

En cas d’accident

Conduite à tenir en cas d’accident
Si vous êtes victime ou si vous assistez à un accident, donnez l’alerte immédiatement (sapeurs pompiers : 18, police ou gendarmerie : 17) en précisant le lieu, la nature du sinistre, le moyen de transport, le nombre de victimes, le pictogramme du ou des produits. S’il y a des victimes, ne les déplacez pas, sauf en cas de danger immédiat pour leur vie. Protégez-vous et éloignez-vous à 500 mètres minimum.
Mise à jour le Mardi, 16 Novembre 2010 11:09
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque