Accueil Mairie Contrat d'agglomération
 
Contrat d'agglomération Imprimer

Le contrat d’agglomération est un accord entre l’État, la province Sud et les quatre communes qui composent le Grand Nouméa (Nouméa, Mont-Dore, Dumbéa, Païta).

Il définit une programmation de projets essentiels au bon développement de la ville, à réaliser sur cinq ans. Il couvre essentiellement l’aménagement urbain et le développement social.

Missions principales

 

Missions principales

  • Elaborer des projets favorisant l'intégration des populations par des actions d’animation sportives, culturelles, socio-éducatives et sociales
  • Elaborer des projets liés à l'amélioration du cadre de vie
  • Coordonner, orienter et assister sur le terrain l’action des services municipaux et des autres collectivités et plus largement des partenaires
  • Accompagner la mise en œuvre et le suivi du contrat d'agglomération, d'un point de vue opérationnel, administratif et financier

En savoir plus sur le contrat d’agglomération, cliquez ici !

Grandes orientations

La population du Mont-Dore a doublé en vingt ans. A travers ce contrat, la Ville se donne comme priorité un développement solidaire et maîtrisé. Il s’agit de mener de front :
  • la structuration et l’équipement de la ville en pensant au développement des quartiers, anciens et nouveaux, anticiper la construction des écoles, de réseaux d’eau et d’assainissement
  • l’insertion sociale et économique, en donnant une chance aux administrés de "trouver leur place" dans la Ville du Mont-Dore grâce aux activités sportives, culturelles et éducatives et aux Parcours d'Insertion initiés dans le cadre du Réseau Public d'Insertion
  • le développement économique en favorisant la création et l’insertion d’entreprises pourvoyeuses d’emplois
  • la protection de l’environnement en préservant le cadre de vie exceptionnel du Mont-Dore.

2011-2016

Les enjeux 2011-2016
  • Une couverture améliorée du territoire par les services : 
    AEP / Assainissement
  • Une gestion durable des ressources naturelles renouvelables, adaptée à des milieux exceptionnels :
    Mise en valeur de la vallée de la Thy
  • Des politiques de solidarité et d’égalité des chances poursuivies et confortées :
    Equipements sportifs, culturels, de loisirs, actions de prévention de la délinquance et lutte contre les exclusions
Les principaux investissements inscrits au contrat 2011-2016
  • Le réservoir du Vallon-Dore (secteur Sud)
  • L'assainissement de Boulari
  • La poursuite de la salle omnisports du Vallon-Dore
  • Le renforcement adduction de La Coulée
  • La poursuite de l’assainissement de Saint-Louis (réseaux)
  • Mise en valeur de la Vallée de la Thy
  • Médiathèque au Centre Ville
  • Salle des communautés
  • Pôle des solidarités de Boulari
Le budget et le financement du contrat 2011-2016

Le contrat d’agglomération s’élève sur cinq ans à 2,68 milliards de francs CFP et est partagé en moyenne à 37 % part État, 14 % part province sud et 49 % part Ville.

contrat-2011-2015

  • Lutte contre la délinquance : 1,15 milliards de francs C.F.P.
  • Amélioration de la qualité de vie : 1,3 milliards de francs C.F.P.
  • Promouvoir le développement durable : 130 millions de francs C.F.P.
  • Lutter contre les exclusions : 100 millions de francs CFP

2006-2010

Les principaux investissements du contrat 2006-2010
  • La poursuite du réseau d’adduction et de distribution d’eau de la Corniche avec deux réservoirs supplémentaires ;
  • L’assainissement des secteurs nord de la ville et de Saint-Louis ;
  • Les groupes scolaires du Vallon-Dore et du secteur sud de la ville ;
  • Les parcs de Robinson et de Yahoué notamment ;
  • La base de loisirs aquatiques ;
  • La salle omnisports du Vallon-Dore ;
  • Le pôle artistique de Boulari.
Budget et financement du contrat 2006-2010
Le contrat d’agglomération s’élève sur cinq ans à environ 3 milliards de francs C.F.P.
Quelques exemples :
  • Développement des adductions d’eau et assainissement : 780 millions de francs C.F.P.
  • Équipements de proximité (sportifs et culturels) : 640 millions de francs C.F.P.
  • Écoles : 710 millions de francs C.F.P.
Les parts de financement

Le coût des projets est partagé en moyenne à 38 % par l’État, 18 % par la Province sud et 44 % par la Ville.

2000-2004

Les acquis du contrat d’agglomération 2000-2004

  • Les travaux d’adduction et de distribution d’eau potable de la Corniche du Mont-Dore ;
  • Le groupe scolaire de Yahoué ;
  • Le centre culturel de Boulari;
  • Le parc de loisirs de la Coulée;
  • La promenade piétonne de la Corniche ;
  • La salle omnisports de Plum.

Votre contact

Mise à jour le Mercredi, 15 Juin 2016 10:40
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque