Accueil Archives des actualités 4e édition de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes
 
4e édition de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes Imprimer
Vendredi, 03 Novembre 2017 15:35

4e édition de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes

Vendredi 24 novembre, le grand public est invité à participer à la journée de sensibilisation à la lutte contre les violences faites aux femmes, dans les jardins du petit théâtre du Centre Culturel de 8 h 30 à 15 h.

« Cette 4e édition est organisée la veille de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes qui a lieu le samedi 25 novembre, en raison de la participation du public scolaire, explique Nadine Jalabert, conseillère municipale de la Ville du Mont-Dore et membre de la Commission de la Condition Féminine. Nous invitons le plus grand nombre à assister à cette manifestation et à se mobiliser autour de cette cause. Rappelons qu’une femme sur quatre a subi au moins une fois une agression physique ou sexuelle en Nouvelle-Calédonie qui tient la triste première place au niveau national. »

 

Au programme de la journée, des stands d’informations tenus par différents partenaires qui présenteront leurs missions et leurs actions comme le Centre de conseil familial, le Relais de la province Sud, l’association SOS écoute, le comité de prévention de santé sexuelle, l’Union des femmes océaniennes, le conseil des sages, le CCAS du Mont-Dore ou encore l’association Femmes et violences conjugales. La matinée se clôturera par une intervention de la sage-femme du centre médico-social de Boulari qui présentera les différents moyens de contraception.

 

Dès 12 h 30, cinq élèves du lycée agricole Do Neva joueront « à sens unique », une pièce de théâtre mise en scène par Richard Digoué, traitant du rapport sexuel non consenti. Puis ce sera au tour des élèves de 4e du collège de Boulari, très impliqué dans l’évènement depuis sa première édition, de déclamer leurs slams. « Au-delà de cette journée, le projet de la ville est plus ambitieux, souligne Nadine Jalabert. Il s’agit de mettre en place une dynamique de réflexion dans les établissements scolaires de la commune sur la condition féminine et d’amener à changer les stéréotypes qui ont la vie dure ».

Mise à jour le Lundi, 06 Novembre 2017 11:27
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque