Accueil Mont-Dore pratique Sécurité Plan local de sécurité
 
Plan local de sécurité Imprimer

Votre contact

Plan Local de Sécurité (PLS)

La sécurité c’est l’affaire de tous et c’est donc en commun que ce sujet doit être abordé et traité. La Ville a mis en place un partenariat actif et permanent entre tous les acteurs : police, gendarmerie mais également la société civile pour préserver la sécurité au Mont-Dore. C’est un effort permanent et collectif qui doit être mené pour améliorer la qualité de vie de tous. Le Plan Local de Sécurité répond à cette préoccupation.
Le plan local de sécurité : un travail en commun
  • Favoriser l'échange d'informations, définir des objectifs à atteindre et organiser l’intervention coordonnée des différents partenaires.
  • Dresser un constat des actions existantes et encourager les initiatives nouvelles.
  • Elaborer et mettre en œuvre l’évaluation du CLS.
Le comité de pilotage permanent : le CLSPD
Le CLSPD se réunit à l'initiative de son Président, au moins une fois par an.

Il se réunit en outre de droit à la demande du Haut Commissaire de la République ou du Procureur de la République, ou de leurs représentants, ou de la majorité de ses membres.

Le conseil est composé de trois membres de droit et de divers représentants.

Les membres de droits sont :
  • le Maire ou son représentant ;
  • le Haut-commissaire de la République ou son représentant ;
  • le Procureur de la République ou son représentant.
Font également partie du conseil :
  • le Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie ou son représentant ;
  • le Président de l'assemblée de la province Sud ou son représentant ;
  • des représentants des services de l’Etat désignés par le Haut-commissaire de la République ;
  • des représentants des autorités coutumières, des représentants d’associations, établissements ou organismes œuvrant notamment dans les domaines de la prévention, de la sécurité, de l’aide aux victimes, du logement, des transports collectifs de l’action sociale ou des activités économiques, désignés par le président du conseil local de sécurité après accord des responsables des organismes dont ils relèvent.
Le CLSPD :
  • constitue le cadre de concertation sur les priorités de la lutte contre l’insécurité et de la prévention de la délinquance dans la commune.
  • favorise l’échange d’informations entre les responsables des institutions et organismes publics et privés concernés, et peut définir des objectifs communs pour la préservation de la sécurité et de la tranquillité publiques.
  • assure l’animation et le suivi du contrat local de sécurité lorsque le maire et le Haut-commissaire de la République, après consultation du procureur de la République et avis du conseil, ont estimé que l’intensité des problèmes de délinquance sur le territoire de la commune justifiait sa conclusion.
Au sein du CLSPD du Mont-Dore, il est formé un comité restreint composé des neuf (9) membres suivants :
  • le Maire du Mont-Dore, ou son représentant ;
  • le Maire du Mont-Dore, ou son représentant ;
  • le Haut-commissaire de la République, ou son représentant ;
  • le Procureur de la République, ou son représentant ;
  • le Vice-recteur, ou son représentant ;
  • le Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie ou son représentant ;
  • le Président de l'assemblée de la province Sud ou son représentant ;
  • l’élu en charge de la sécurité ou son représentant ;
  • le commandant de la compagnie de gendarmerie de Nouméa et des Iles loyauté, ou son représentant ;
  • le directeur de la sécurité du Mont-Dore ou son représentant.

Le comité restreint veille à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation des actions de prévention et de sécurité définis par le CLSPD. Il joue un rôle de coordination et d’impulsion de ces actions.

 

Au sein du CLSPD du Mont-Dore, il est aussi formé un observatoire communal de sécurité composé des membres suivants :
  • Le commandant de la communauté de brigades de gendarmerie du Mont-Dore ou son représentant ;
  • Le directeur de la Sécurité ou son représentant ;
  • Le chef du service de la Police Municipale ou son représentant ;
  • Le chef du service de la Prévention ou son représentant ;
  • La directrice du C.C.A.S. ou sa représentante ;
  • Le directeur du S.M.T.U.ou son représentant ;
  • La principale du collège de Plum ou son représentant ;
  • La principale du collège de Boulari ou son représentant ;
  • Le proviseur du lycée Saint Pierre Chanel ou son représentant ;
  • Le représentant du syndicat des commerçants ;
  • Le représentant des bailleurs sociaux ;
  • Le responsable de la Mission d’Insertion des Jeunes ou son représentant;
  • Le représentant de l’enseignement primaire ou son représentant.
Cet observatoire est chargé :
  • de recueillir les informations relatives à l’évolution quantitative et qualitative de la délinquance ;
  • d’affiner l’analyse de la délinquance par quartier ;
  • d’établir un bilan d’étape pour les actions dont les membres sont les pilotes ;
  • de répondre aux demandes d’avis qui lui sont soumises par le CLSPD, le CLSPD restreint ou le coordonnateur du CLS ;
  • de soumettre toute proposition susceptible de rendre plus efficace la politique de prévention de la délinquance et de la sécurité.
LES OBJECTIFS ET LES ACTIONS PRIORITAIRES DU CLS

Suite aux réunions du C.L.S.P.D qui se sont tenues le 4 avril 2011 et le 18 août 2011 puis aux propositions faites par les groupes de réflexion qui l’ont suivie, sept axes prioritaires ont pu être identifiés :

  • AXE I PREVENIR ET TRAITER LA DELINQUANCE DES MINEURS ET DES JEUNES MAJEURS ET AMELIORER LA TRANQUILLITE PUBLIQUE ET LE TRAITEMENT DES INCIVILITES.
  • AXE II RENFORCER LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE L'ALCOOLISME ET LA TOXICOMANIE
  • AXE III PREVENTION PAR LES ACTIONS EDUCATIVES
  • AXE IV PREVENTION ET INTEGRATION PAR LES PRATIQUES CULTURELLES
  • AXE V PREVENTION ET INTEGRATION PAR LES PRATIQUES SPORTIVES
  • AXE VI DEVELOPPER L'AIDE AUX VICTIMES
  • AXE VII RENFORCER LA SYNERGIE ENTRE LES ACTEURS ET AMELIORER LA CONNAISSANCE ET LE TRAITEMENT DE LA DELINQUANCE

 

Le calendrier du PLS
  • 25 Août 2006 : signature du Contrat Local de Sécurité
  • Déjà lancée : la mise en œuvre des actions
  • Septembre 2007 : Bilan d'étape et 1ère phase d’évaluation
  • Début 2008 : mesure des résultats globaux du programme 
  • 23 Mars 2012 : signature du Contrat Local de Sécurité 2011-2015 dont les axes prioritaires ont été validés en 2011 par les membres du CLSPD
  • 28 Août 2012 : CLSPD plénier
  • Fin Août 2013 : CLSPD plénier
Mise à jour le Vendredi, 05 Juillet 2013 10:41
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque