Accueil Mont-Dore pratique Sécurité Le plan communal de sauvegarde
 
Le plan communal de sauvegarde (PCS) Imprimer
alt
Lorsqu’un évènement grave survient, le Maire peut déclencher le plan communal de sauvegarde (PCS). Révisé annuellement, ce document organise les opérations de secours, l'accompagnement et le soutien aux populations sinistrées. Il répertorie et cartographie les risques majeurs auxquels sont exposées les personnes qui vivent ou travaillent sur le territoire communal.
Le PCS prévoit le découpage de la commune en trois secteurs géographiques pour une organisation optimale des secours. Chacun des secteurs est équipé de postes de commandement (PC) et de centres d’accueil pour la population.
Depuis 2011, la Ville s’est vue décerner un pavillon orange trois étoiles par le Haut comité français pour la défense civile, qui récompense la qualité de son plan communal de sauvegarde. Ce dernier est consultable en Mairie sur simple demande, vous pouvez également le télécharger. Télécharger le plan communale de sauvegarde :
icon Plan communal de sauvegarde de la ville du Mont-Dore - 2014 (3.21 MB)

Les postes de commandement

La situation particulière du Mont-Dore – un axe routier nord/sud unique (route provinciale), une commune étendue (643 km²), un terrain montagneux, de nombreux creeks et rivières – nécessite un positionnement géographique anticipé des secours.
Lorsque le plan communal de sauvegarde est activé, cinq postes de commandement répartis en trois secteurs d’intervention permettent de porter rapidement secours aux Mondoriens.
Secteur 1
  • Il comprend la plus grande concentration d’habitants.
  • Il intègre l’ensemble des quartiers et lotissements du nord de la commune (à partir de Yahoué / Pont-des-Français), jusqu’au pont de La Coulée.
  • On y retrouve le PCC (poste de commandement communal) localisé à la Mairie, le PCA 1 (poste de commandement avancé) situé salle omnisports Henri Sérandour (Boulari) et le PCA 4 à l’école La Rizière (La Coulée) et leur centre d’accueil.
Secteur 2
  • Il intègre l’ensemble des quartiers et lotissements compris entre le pont de La Coulée et le Col de Mouirange et s’arrête à la Mairie annexe de Plum.
  • Il est sujet à des éboulements pouvant obstruer la route provinciale.
  • On y retrouve le PCA 2 et son centre d’accueil implantés au groupe scolaire La briqueterie (Vallon-Dore).
Secteur 3
  • C’est le moins habité mais c’est aussi le plus vaste.
  • Il intègre l’ensemble des quartiers et lotissements compris entre la Mairie annexe de Plum et la baie de Port Boisé dans les limites sud de la commune.
  • Il comprend quatre risques bien distincts :
    • inondation : le secteur habité de Plum dans lequel on retrouve le PCA 3 et son centre d’accueil regroupés à l’école Les éoliennes (Plum),
    • industriel : l’usine de VALE NC,
    • feu de forêt : la zone inhabitée du grand sud,
    • cyclone : l’île Ouen et sa tribu d’Ouara, inaccessibles par temps de cyclone. L’école primaire constitue le centre d’accueil et abrite le PC 5.

Les risques majeurs

Une bonne connaissance des différents risques majeurs (accident grave ou catastrophe naturelle) pouvant survenir au Mont-Dore est nécessaire pour bien organiser les secours. Le plan communal de sauvegarde s’appuie donc sur une analyse détaillée des risques auxquels est exposée la population.
Deux types de risques peuvent survenir sur le territoire communal : naturel ou technologique.
Le risque naturel
C’est par exemple un feu de forêt, une inondation, un glissement de terrain, ou encore un séisme, un cyclone, un tsunami...
Le risque technologique
C’est par exemple un incendie, une explosion, une émanation de gaz toxique ou radioactif sur des sites fixes (site industriel) ou de transit (transport de matières dangereuses). Cela peut être aussi une rupture de barrage hydraulique.

Parce que protéger c’est aussi et d’abord informer les populations, la Ville a édité un document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM). Il aborde les différents risques et les conduites à tenir. Le DICRIM est disponible en Mairie ou en téléchargement. Gardez-le toujours à portée de main ! Télécharger le document d’information communal sur les risques majeurs :
icon Mont-Dore Pratique - Les risques majeurs 2016 (471.09 KB)
Le risque cyclone est relativement fréquent en Nouvelle-Calédonie et nécessite une vigilance de la part de chacun, notamment lors de la période cyclonique (novembre à avril). Un dispositif d’alertes et des consignes spécifiques ont été mis en place par la direction de la sécurité civile de la Nouvelle-Calédonie.
 
La pré-alerte cyclonique, qui sera déclenchée lorsqu'un phénomène tropical, classé au niveau de la dépression tropicale forte, entre ou se forme dans la zone d'observation météorologique intéressant la Nouvelle-Calédonie.

 

Conseils de sécurité :

 

- Ne vous approchez pas du rivage en cas de forte houle,

- Pêcheurs et plaisanciers, vérifiez si votre bateau est en sûreté et consolidez les amarres.

 

L'alerte cyclonique de niveau 1, qui sera déclenchée lorsqu'un phénomène tropical, classé au moins au niveau de la dépression tropicale forte intéressera les territoires habités de la Nouvelle-Calédonie dans moins de 18 heures. L'alerte cyclonique implique l'arrêt progressif de toute activité professionnelle, scolaire ou commerciale à l'exception de celles concourant directement à la sécurité des populations ou au maintien de l'ordre public.

 

Conseils de sécurité :

 

- Tenez-vous informés en écoutant les médias,

- Vérifiez vos lampes électriques, piles, radio portable, vos conserves alimentaires, l'eau et des vêtements,

- Rentrez vos animaux,

- Consolidez votre habitation (portes, fenêtres et tôles mal fixées),

- Rentrez les objets pouvant être emportés par le vent, et ainsi devenir des projectiles,

- Mettez vos documents et objets de valeur dans des sacs étanches,

- Conformez-vous aux directives des agents municipaux, y compris en cas de mesures d'évacuation.

 

L'alerte cyclonique de niveau 2, qui sera déclenchée lorsqu'un phénomène tropical, classé au moins au niveau de la dépression tropicale forte intéressera les territoires habités de la Nouvelle-Calédonie dans moins de 6 heures. L'alerte cyclonique de niveau 2 implique l'interdiction totale de circuler, à l'exception des véhicules et des personnes concourant directement à la sécurité des populations ou du maintien de l'ordre.

 

Consignes de la Direction de la sécurité civile :

 

 - Toute circulation est interdite (piétons et véhicules),

- Restez confinés à l'intérieur de votre habitation et des abris publics.

 

Conseils de sécurité :

 

- Tenez-vous informés en écoutant les médias,

- Evitez les appels téléphoniques,

- Débranchez les appareils électriques,

- Ne sortez pas, et restez loin des fenêtres,

- Méfiez-vous du calme au passage de l'œil, le cyclone est toujours présent, les dangers aussi !

- Si la maison commence à se briser, protégez-vous avec des matelas, couvertures ou tapis, abritez-vous sous une table solide ou un lit.

 

La phase de sauvegarde, qui sera déclenchée après le passage du phénomène cyclonique et concernera les communes placées précédemment en alerte cyclonique de niveau 2. La phase de sauvegarde indique que tout danger n'est pas encore écarté et que les services publics et privés sont à l'œuvre pour assurer le retour à une situation normale.

 

Conseils de sécurité :

 

- Continuez à écouter les informations radio pour tous les avis et communiqués officiels,

- Attendez d'avoir été officiellement prévenus que les alertes sont levées avant de sortir,

- Ne vous approchez pas des fils tombés à terre, des bâtiments et des arbres endommagés, ni des cours d'eau en crue,

- Facilitez l'accès des secours,

- Traitez l'eau du robinet.

 
Mise à jour le Mercredi, 31 Août 2016 11:13
 
 

Ecrire au maire
Carnet blanc - Carnet rose
Centre culturel du Mont-Dore
Mediatheque